Bonjour Armelle, pouvez-vous vous présenter ?

Bonjour, je suis la fondatrice d’Absolutely French. L’idée a germé, il y a 8 ans maintenant, et je la dirige depuis 5 ans. Je suis une inconditionnelle conjointe d’expatrié, puisque nous sommes repartis en famille vivre en expatriation au Mozambique, en Afrique, en août 2018. C’est notre 7ème expatriation.

Quel est votre parcours ?

Un parcours atypique comme tous les conjoints d’expatrié. Je viens de la restauration. J’ai été Chef de Rang dans des restaurants étoilés, ce qui m’a donné le sens de l’accueil et surtout de la rigueur. Puis suite à nos différents voyages, j’ai du m’adapter et saisir les opportunités. J’ai appris le chinois, enseigné le français, l’anglais, travaillé dans les achats… J’ai également passé un Master 2 en Commerce International entre 2 expatriations…

Comment avez-vous eu l’idée Absolutely French ?

Au retour d’Inde, en 2012, j’ai postulé à différentes offres d’emploi et toutes les portes se sont fermées ! Pour moi, cela a été une vraie claque ! J’ai pris conscience que les entreprises ne voyaient pas les atouts des conjoints d’expatrié (adaptabilité, travailleur, intelligence multiculturelle, résistance au stress…). Et que si j’avais été mieux accompagnée durant nos expatriations, j’aurai pu réfléchir à une continuité dans ma carrière. Et j’ai donc créé ce que j’aurais rêvé avoir pour le faire : Absolutely French !

A quelle problématique répond Absolutely French ?

Absolutely French est un centre d’intégration, qui aide les conjoints d’expatrié à s’intégrer en France. Nous les aidons à trouver un travail et à réfléchir à leur carrière sur le long terme. Absolutely French forme les conjoints d’expatrié au français. C’est la première école de français dédiée uniquement aux conjoints d’expatrié. Le tout avec des objectifs d’intégration. Le programme a été créé sur mesure pour eux, en liant objectifs linguistiques et d’intégration (comprendre la culture, le marché du travail, à quoi sert la Mairie…) C’est hyper qualitatif et très convivial, ils sont accueillis comme « à la maison » avec un café auprès de la cheminée ! C’est très ludique : nous utilisons la méthode « Learning by doing » pour parler le plus vite possible. Nous organisons des jeux, des mises en situation réelle comme des cours de cuisine, le théâtre et des jeux de piste dans Paris… Le but est de les rendre autonomes le plus vite possible. Nos formations de français sont complétées avec une plateforme E-learning pour réviser les choses acquises et accentuer la lecture et l’écrit. Et surtout, Absolutely French, c’est maintenant une communauté de 100 personnes. Nous organisons chaque mois une soirée pour que les Absolus développent leur réseau. C’est toujours le meilleur moyen pour trouver du travail ! Nous sommes uniquement en B to B. Photo de groupe Absolutly French

Quelles perspectives d’avenir pour Absolutely French ?

Absolutely French vient de créer Absolutely Talented, qui est un événement pour changer la vision des recruteurs sur les conjoints d’expatrié. Ceux sont des talents internationaux aux soft skills de demain, motivés et disponible de suite ! Alors si vous recrutez, venez les rencontrer, il y a des stands gratuits pour les entreprises qui recrutent : www.absolutely-talented.com. 100 talents internationaux prêts à travailler seront là : ne rater pas cette opportunité de développer le réseau de votre société à l’international grâce à ces conjoints d’expatrié ! Nous envisageons une ouverture dans une autre ville en 2020.

Si vous pouviez changer quelque chose lors de la création Absolutely French ?

J’ai voulu que tout soit parfait avant d’aller démarcher les prospects, et c’est une grosse erreur. Rien n’est jamais parfait, et surtout l’offre s’affine en discutant avec ceux-ci. J’ai perdu 3 ans.

Quelles sont vos motivations au quotidien ?

Je défends la cause des conjoints parce que j’ai vu des vies bousillées par ces situations : dépression, divorce, alcoolisme, avec des abus liés à la situation de l’expatrié (qui a l’argent) sur le conjoint … Maintenant, la double carrière pour les couples en expatriation devrait être une acquise, il n’y a pas de raison de sacrifier une carrière plus qu’une autre. Surtout dans un monde, où il n’est pas garanti de rester toute sa vie avec la même personne. Heureusement, les choses bougent et les entreprises comprennent de mieux en mieux leur rôle.

Pour terminer, une petite anecdote sur vous ?

En 2014, j’ai perdu ma maman très brutalement. J’ai alors pris conscience que la vie était courte et qu’il faut trouver sa place et surtout avancer vite, parce que le temps nous est compté. Cela m’a réellement fait comprendre qu’il faut vivre ses rêves maintenant. Alors, vivez vos propres rêves, maintenant !