Avant d’entreprendre un projet d’aménagement, vous devez vous poser la question suivante : mes combles sont-ils aménageables ?

Vous pouvez répondre à cette question en quelques étapes : premièrement, vérifiez que la pente du toit et la hauteur sous plafond dégagent un espace suffisant pour être habitable (pente supérieure à 35°). Assurez-vous également d’une hauteur de sous-plafond d’au moins 1m80.

 

1/ L’isolation, une priorité pour les combles

 

Isolation thermique mais pas que ! Parce qu’il est important de s’isoler de quelques manières qu’il soit. Sur le long terme, bien s’isoler c’est généralement faire des économies d’énergie. Finalement, isoler thermiquement ses combles, c’est un peu comme entreprendre une rénovation énergétique. D’ailleurs ces travaux donnent droit à des aides financières lorsque vous passez par une entreprise RGE (reconnu garant de l’environnement). Pour plus de renseignements, n’hésitez pas à consulter ce site : www.renovation-info-service.gouv.fr.

 

2/ Plancher et escalier : ce qu’il faut savoir

 

Si vous décidez d’aménager vos combles il vous faudra certainement créer un plancher et/ou un escalier. Le sol doit être praticable et prêt à supporter le poids de vos aménagements. Au minimum un plancher doit supporter 150kg par m2.

 

3/ Cloisonnement et aménagement

 

Vos travaux terminés vous serez en mesure d’aménager vos combles. A vous de décider du type d’espace que vous souhaitez créer : chambre, salle de jeux, salle de bains, dressing… Notre premier conseil est de favoriser les matériaux légers pour le revêtement de sol et des cloisons, tout simplement pour alléger le poids du plancher. Notre deuxième conseil se focalise sur les cloisons, qui doivent être moindre afin de garder un espace aéré. Utilisez par exemple des cloisons vitrées ou des panneaux coulissants. Dernier conseil : préférez les parties basses comme zone de rangement (création d’une bibliothèque tout le long des combles par exemple).

 

4/ Obligations réglementaires

 

Avant d’envisager vos travaux d’aménagement de combles vous devez vous informer des démarches administratives ainsi que des obligations légales que ces derniers entrainent.

Contactez votre mairie : demandez un permis de construire ou une autorisation de travaux.

Si votre maison dépasse les 150m2 il est obligatoire de passer par un architecte.

Déclarez l’augmentation de votre surface habitable auprès des impôts. En effet ce changement peut avoir un impact sur votre taxe d’habitation ainsi que votre taxe foncière.

Enfin, mettez à jour votre contrat avec votre assurance.   

Il ne vous reste plus qu’à passer à l’action ! Si votre espace ne vous permet pas de stocker toutes vos affaires, Gilbert se fera un plaisir de le faire ! Sinon vous pouvez aussi consulter notre article 5 conseils pour optimiser votre espace à la maison.